Les ricochets

Aujourd’hui, j’ai dit adieu à mon stéthoscope. Il avait 13 ans, c’était mon tout premier. Il a eu une belle vie de stéthoscope.

Puis j’ai dit à mon si gentil patient que non, je n’irai pas boire un verre avec lui. Il a 42 ans, ce n’était pas le premier. Il s’en remettra.

Puis j’ai dit à ma si gentille patiente que oui, les « taches » sur son bassin étaient autant de métastases. Elle a 32 ans, ce n’étaient pas les premières. Elle ne s’en remettra pas.

Puis j’ai dit à mon extraordinaire patiente que oui, la maladie qui a tué son fils était génétique. Il avait 6 ans, c’était le premier. Il n’y aura pas de deuxième ; elle ne remettra pas ça.

Puis j’ai dit à dit à ma patiente sans espoir que oui, le test de grossesse était positif. Elle a 39 ans, c’était enfin le premier. Elle ne s’en remettait pas.

Puis ma patiente pleine d’espoir m’a dit que oui, elle allait signer pour cette nouvelle chimio. Elle a 64 ans, c’est la septième. Elle veut encore croire qu’elle s’en remettra.

En rentrant, je me suis dit que oui, j’avais le droit de me servir un verre de porto. J’ai 33 ans, ce n’est pas le premier. Et je vais m’en remettre un.

« Des gastros et des grippes. »

.

Publicités

8 réflexions sur “Les ricochets

  1. Pingback: L’Âge de Glace | docadrenaline

  2. Celui que j’ai dans ma poche de smuriste a commencé sa carrière en … 1990 !
    Il a fait 5 ans de médecine générale avec son premier propriétaire, celui qui m’a donné le goût de la médecine.
    Pendant quelques années, il est resté sagement dans une sacoche pour quand j’aurais entrepris mes études.
    Puis, il s’est baladé de stage en services durant mon externat.
    Il m’a accompagnée lorsque j’étais interne.

    À l’heure où j’écris ces lignes, il se repose, planqué dans mon casier du taf. Fidèle compagnon auscultatoire, il voit du pays quand nous partons en intervention. Mr le stéthoscope ne compte plus ses heures d’hélico !

    J’en ai eu d’autres, remisés pour fracture de membrane et autre perte d’embout.
    Celui ci a une histoire, et c’est ce qui me plait bien.

    Les stéthoscopes ont ils une âme ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s