Est-ce que tu viens pour les vacances ?

Un vendredi soir, aux urgences.

« Allo, je voudrais parler à madame Aude Allajoy. Ah c’est vous ? Bonsoir, je suis l’interne de garde aux urgences de l’hôpital du coin où votre mère a été déposée tout à l’heure. Bonne nouvelle, elle va pouvoir sortir. Mais comme il fait nuit, il faudrait venir la chercher.
– Ah ben oui mais non, c’est pas possible là, demain on part en week-end en Bretagne et la voiture est déjà chargée.
– Je…
– Attendez je vous passe mon mari.
– …
– ALLO !
– Bonsoir, je suis l’interne de garde aux urgences de l’hôpital du coin, l’examen de votre belle-mère est rassurant, elle va pouvoir rentrer chez elle mais il faudrait venir la chercher.
– Ah non hein, faudra la garder. Le problème c’est qu’elle tombe.
– Ecoutez, je l’ai examinée, je lui ai fait faire l’aller-retour dans le couloir, elle n’a pas de trouble de l’équilibre. Son examen neurologique est parfaitement normal. Elle a même eu un électrocardiogramme et une prise de sang, tout est normal. Nous n’avons pas de raison de la garder à l’hôpital. Nous n’allons pas non plus appeler une ambulance alors que vous habitez dans la même ville qu’elle, à moins de 10 km d’ici.
– Mais comment elle va faire toute seule ce week-end, hein ? HEIN ?!
– Elle m’a précisé que l’aide ménagère est passée ce matin, et qu’une voisine l’aide régulièrement pour les courses. Elle est très désireuse de rentrer chez elle évidemment, et de toute façon, encore une fois, nous n’avons pas de raison de la garder. Cela dit si vous êtes inquiets, rien ne vous empêche de l’emmener en Bretagne avec vous.
– Je m’en fous je viendrai pas. Jetez-la dans la Seine, faites-en ce que vous voulez, je viendrai pas.
Qu… QUOI ?!
– Vous avez très bien entendu. Elle nous fait chier la vieille, et ça date pas d’hier. Moi je dois dormir parce que demain j’ai de la route.
– Non mais vous vous rendez compte de ce que vous dites là ?
– …
– …
– Pfff… Bon, d’accord, je vais venir, mais si elle tombe ce week-end, ça sera de VOTRE faute, parce que VOUS l’aurez abandonnée.
– C’est ça, vous me ferez un procès. Je suis le docteur Totomathon, vous voulez que je vous l’épelle ? »

Publicités

21 réflexions sur “Est-ce que tu viens pour les vacances ?

  1. Motif : chiante.
    Traitement : Seinothérapie.
    Au niveau de la T2A, je n’ai aucune idée de combien ça se cote…

    C’est triste d’en arriver à « manigancer » à la dernière minute pour utiliser l’hôpital comme un foyer d’accueil pour personnes âgées…

    • triste mais malheureusement fréquent, les gardes du 30 décembre sont assez édifiantes pour ça, histoire d’être tranquille pour le réveillon…

  2. Bonjour

    Il y a 25 ans j’ai eu la même discussion avec la fille d’une vieille dame. À cours d’argument je réplique :
     » – Votre mère n’a rien. Elle n’a pas besoin d’être hospitalisée et de toute façon nous n’avons plus de lit disponible. »
    Réponse de la fille:
    « – Si ce n’est que ça. J’ai un sommier et un matelas qui ne me servent à rien. Je retourne chez moi et je vous les apporte. Je repasserais chercher le tout ( sa mère, le matelas et le sommier) dans 15 jours en revenant de vacances. »

    Je vois que rien ne bouge sous le soleil, l’humanité n’a pas changé.

    J’aime beaucoup votre blog. Cela me rassure que de jeunes internes se posent ce genre de questions.

    Bon courage

      • Uhuh l’interne. Après c’était peut-être vraiment une Tatie Danielle la dame. Enfin bon ça n’excuse pas quand même ;-) j’en ai un qui est amené régulièrement pour céphalées brutales, sa famille très inquiète et agressive aux urgences puis pfiou… Plus personne dans les 15 jours qui suivent!

  3. C’est triste à dire, mais en lisant le début de l’article, je m’attendais à « pire », car je pensais que ça allait traiter de comment annoncer à quelqu’un qu’un membre de sa famille a été hospitalisé. En fait… non.
    Mais au moins je ne me sens pas triste pour le protagoniste! (sauf pour la grand-mère, mais je pense qu’elle ne se portera pas plus mal de passer le week-end sans les deux vacanciers).

  4. Trop souvent vu aux urgences malheureusement… Ça me rappelle une charmante mamie qui a dit en arrivant « Je viens parce que j’ai pris rendez vous aux urgences aujourd’hui, parce que mes enfants qui s’occupent de moi ont besoin de vacances » Au final, ils ont eu 3 jours de vacances le temps d’un petit bilan gériatrique et qu’on mette en place des aides, quand on essaye pas de nous entourlouper ça donne un peu plus envie de faire quelque chose même si les urgences c’est pas forcément le lieu adapté pour ça…

    • Bonjour.
      J’avoue avoir un peu de mal à saisir le ton de ce commentaire.

      Dans le doute, précisons qu’il est effectivement très exigeant de s’occuper d’un aîné dépendant (ou plusieurs !), j’en avais un peu parlé dans un billet précédent, et il faut effectivement se ménager des pauses.
      Mais 1/ quand c’est le cas, ça se prévoit, et ça n’est certainement pas le rôle des urgences ; 2/ ça n’était pas le cas, elle était probablement « juste chiante » dans la vie de tous les jours : si on devait jeter dans la Seine tous les parents pénibles ça laisserait pas beaucoup de place aux bateaux mouches…

      • Bonjour,
        vous êtes très généreux :-) mon ton était trollesque, et je pensais repasser plus tôt pour m’expliquer un peu. Toutes mes excuses.
        J’approuve vos point 1 et 2, sans réserve. C’est juste que le sujet me semble trop complexe pour ce type de billet (certainement parce qu’il me concerne de plus près que ceux que vous traitez d’habitude !).
        La référence à la voisine qui fait les courses m’a particulièrement gênée je pense, parce que les voisins sont pratiques et bien intentionnés, mais ils ont leurs limites, comme les proches… et souvent au même moment, ce qui rend les départs encore plus compliqués à organiser.
        Quoi qu’il en soit. Merci pour votre réponse, et pour ce blog, et mes excuses encore pour ma réaction épidermique.

  5. Je ne suis pas soignante mais je travaille dans une clinique privée possédant un service d urgence. En août 2013, une personne nous a « déposé » une vieille dame n ayant plus toute sa tête mais en parfaite santé avec une petite valise et un mot accroché à sa blouse avec une épingle a nourrice. En l interrogeant, on a fini par connaître son nom et trouver un dossier médical avec le numéro de téléphone de sa famille. Ben oui quoi, ils partaient en vacances, faillait s encombrer avec la vieille!!!! L assistante sociale était furax.

    • Je suis assez d’accord avec vous. Après tout, on ne sait rien de cette petite vieille, et de ce que certains parents ont fait subir à leurs enfants. Ceci explique peut-être cela… ou pas :/.

  6. Un couple dépose une mamie aux urgences avec l’intention de la faire hospitaliser contre son gré. Profitant d’un instant d’inattention, la mamie subtilise la clef de la voiture et la glisse dans le sac d’un départ de l’hôpital.
    Ils les cherchent encore…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s