J’aurais voulu être une rock star

Ce billet inaugure un nouvelle section intitulée « Explosions textiles » inspirée du projet éponyme de Nasty Samy : l’ancien guitariste de feu-SECOND RATE (dont -et avec qui- on a déjà parlé ici) a dirigé la rédaction d’un recueil regroupant les textes de 45 auteurs gravitant autour du fanzinat et de la scène punk/hardcore/metal française, racontant la naissance de leur passion musicale par le biais des circonstances d’achat de leur premier T-shirt de rock. C’est un chouette livre, qui peut facilement se commander en ligne.

 

D’où viennent nos passions ?
Est-on prédestiné dès le départ à s’embraser pour une chose plutôt qu’une autre ? Adopte-t-on les goûts de nos proches, par capillarité ? Ou on contraire se construit-on par opposition ? Emprunte-t-on ces chemins au hasard ?
Probablement un peu de tout ça.

Aussi loin que je me souvienne je crois avoir toujours baigné dans la musique. Avec ma mère tout d’abord, qui écoutait beaucoup de classique. En rentrant à la maternelle, je connaissais quasiment « Carmen » par cœur. À 5 ans, elle m’inscrivit aux cours de solfège (c’était nul), à 6 ans au conservatoire pour y Lire la suite

En attendant le troisième mi-ton

Aujourd’hui, je voulais vous parler d’une note. D’une seule putain de note. D’un demi-ton, même.

En ce moment, ça ne vous a pas échappé, c’est le tournoi des VI Nations : L’Angleterre, l’Ecosse, la France, l’Irlande, l’Italie et le Pays de Galles se demandent tous les ans qui c’est qu’a la plus grosse (… capacité à marquer des essais et des drops).

Avant chaque match, les hymnes nationaux sont joués. J’aime bien ce moment. Pas pour le côté : « Ouais, c’est nous les plus forts, on va trop vous éclater les sales étrangers en face ! », mais parce que ça fait comme un générique de début, ça met dans l’ambiance.

L’hymne de l’Ecosse, c’est « Flower of Scotland ». Bon, en fait c’est même pas l’hymne officiel de l’Ecosse, qui officiellement n’en a aucun. D’ailleurs, avant 1990, c’est le « God Save The Queen » anglais qui était joué avant chaque match de l’Ecosse. The irony.

C’est cette chanson folklorique composée en 1967 par le groupe THE CORRIES qui a été choisie par vox populi comme hymne officieux (avec « Scotland The Brave »). Les paroles du début sont les suivantes :
O Flower of Scotland
When will we Lire la suite