L’amour est dans le préjugé

Septembre 2013.

Ça fait déjà plusieurs mois que je suis en contact avec Totomathon. Totomathon, c’est un gars qu’est sur Twitter, un « twitto », comme on dit. Il est pneumologue, pneumologue dans un grrrrand CHU de la capitale. Alors quand, en septembre, il m’a proposé qu’on fasse un blog ensemble, j’ai tout de suite compris que c’était pour se moquer de moi, petit généraliste remplaçant en zone rurale. Il allait pouvoir m’embrouiller avec des notions de physiologie respiratoire, d’EFR et de respirateurs. Sans compter qu’il allait aussi pouvoir facilement m’influencer avec son aura de grrrrand spécialiste (mais pas par la taille) en me vantant les mérites du tout dernier diskus-spray-turbuhaler-suppo, reprenant le discours de Mlle Bigueboubze, sa visiteuse médicale préférée. Si j’aimais les blagues de merde, je dirais qu’il me pompe un peu l’air.

Mais c’est un gars sympa qui m’a tout de suite rassuré en me disant qu’il y aurait aussi une dermatologue, La Boutonnologue, qui participerait. Enfin je suis plus très sûr, maintenant, je crois que les dermatologues ont un cursus différent de celui des esthéticiennes, mais de là à dire qu’elles font des études de médecine comme nous, j’en mettrais pas ma main à couper. Il m’a dit qu’elle travaillait avec lui au CHU, je me demande ce qu’elle peut bien y faire.

.

Janvier 2013.

Quand Totomathon m’a donné RDV pour la 1ère fois à la cafétéria de l’hôpital, il m’avait dit : « Tu me reconnaîtras, j’aurai une canule de trachéo à la main. » J’ai bien compris le message à peine subliminal : moi je suis pneumologue, je fais de la réanimation, j’ai un gros ……………………… stéthoscope. Et moi je suis une connasse de dermatologue, c’est ça ? J’avais failli répondre : « Tu me reconnaîtras, j’aurai un masque au concombre sur la figure et un tube de Diprosone®©TM à la main ! » Mais je n’ai pas moufté parce que j’étais pressée, vu que j’avais un peeling à neutraliser. Alors, quand il m’a proposé qu’on fasse un blog ensemble j’ai pas été dupe, je serai là pour attirer du clic de pintade-gourdasse avec mes revues Cochrane sur la BB crème®©TM, lui offrant la tribune de ses rêves pour nous parler pendant des heures de son modèle murin de syndrome des anti-synthétases. Si j’aimais les blagues de merde, je dirais qu’il ne manque pas d’air !

Mais il m’a tout de suite rassurée sur le niveau scientifique, il m’a dit qu’il y aurait un généraliste, Dr Tiben, qui participerait, et qu’en plus ce mec venait de la campagne… Mais maintenant j’ai comme un doute : d’accord, je suis dermatologue, mais je bosse en CHU à Paris quand même, est-ce que je vais vraiment être obligée de partager mon blog avec un généraliste de Province ? Non parce que si les pneumologues, les dermatologues, les spécialistes, les généralistes, les Parisiens et les provinciaux se mettent à parler ensemble moi je dis : « Où va le monde ? » Parce que si on va par-là, pourquoi ne pas dire qu’on est tous égaux tant qu’on y est…

.

Mai 2013.

Je vais enfin rencontrer Dr Tiben. J’ai dans l’idée d’ouvrir un blog médical et il me faut une caution « médecine générale » sinon c’est mort dans ce milieu ; il pourrait faire l’affaire. Ça fait des mois que j’ai tenté de l’hameçonner en lui parlant musique sur Twitter (soyons raisonnables, de quoi d’autre aurions-nous pu parler ? Pas facile de se trouver des points communs quand on ne fait pas le même métier). Faut juste que je la joue fine, il est judoka ou un truc comme ça, surtout ne pas le vexer. Oh mais si ça se trouve en plus il est chinetoque issu d’une minorité visible, ça aussi c’est bon pour l’image ! Si j’aimais les blagues de merde, je dirais que ce blog va faire un tabac. Bon sang mais il est en retard, qu’est-ce qu’il fabrique ? (probablement des Nike)

C’est de ma faute aussi, je lui ai fait le coup de la canule de trachéotomie, ça impressionne toujours, mais si ça se trouve il ne sait même pas à quoi ça ressemble. Je vais en profiter pour réviser mes arguments, il risque d’être plus difficile à convaincre que l’autre dinde de Boutonnologue. Je ne suis pas peu fier du stratagème que j’avais mis au point pour l’occasion :
« Salut, je peux te poser 3 questions ?
[Hin Hin]
– Euh, ouais.
– T’as un copain ?
– Oui, je suis mariée même.
– Ah, euh… Et sinon, tu me trouves comment physiquement ?
– Ben, je peux pas trop dire, la chemisette c’est rédhibitoire en fait.
[Mais bordel ça ne se passe absolument pas comme prévu]
– …
– …
– C’est sympa ce vernis, ça vient d’où ?
– Ouiiii, il est beau hein ? Il fait partie de la collection Laque Couture d’Yves Saint Laurent®©TM, aujourd’hui j’ai choisi la couleur Look Summer car c’est ex-ac-te-ment le ton de ma robe mais j’en ai plein d’autres et… »
[Putain c’est dans la poche, je suis machiavélique]

Bon, bien sûr maintenant je dois supporter ses piaillements quand on se croise dans les couloirs, et je vois bien que mes collègues se foutent un peu de ma gueule, mais au fond c’est une brave fille. Et puis on est bien content de pouvoir la solliciter parfois quand les patients nous montrent une croûte ou un bouton.

.

Novembre 2013.

Ils vécurent heureux et firent des trucs à 3. Ceci n’est absolument pas la fin de l’histoire, bonjour et bienvenue sur notre blog.

.

Publicités

26 réflexions sur “L’amour est dans le préjugé

  1. Pingback: La spirométrie pour tous (1) : la spirométrie en cabinet de médecine générale

  2. Mais carrément! Vs êtes géniaux! Les trucs à trois y’a que ça de vrai!
    Bon par contre ça part fort les amis… Il ne s’agit pas de s’essouffler hin! (Humhum…) – mais non je ne vous mets pas la pression… ou alors juste une petite pression positive! (Re humhum) –
    Allez pour la peine je vous embrasse!
    DocAste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s